Ajouter à mes dossier
Konstantinos ATHANASIOU (attribué à)

Athènes. Vue de l’entrée ouest de l’Acropole


Inscriptions


Commentaire

La photographie est prise depuis l’ouest en arrivant sur le plateau de l’Acropole au niveau du chemin, le Péripatos, qui contourne le rocher sacré. On devine en effet dans l’angle droit de la photographie la porte Beulé, du nom de l’archéologue français Ernest Beulé qui la retrouva en 1853 sous un bastion turc. Les ruines sont dans l’état où les ont laissées les premières campagnes de fouilles du xixe siècle. Selon le programme établi en 1834 par Leo von Klenze (1784-1864), l’Acropole a été progressivement débarrassée des monuments non antiques sous l’autorité de L. Ross (1806-1859), K. Pittakis (1798-1863) et P. Cavvadias (1850-1928). Sous l’égide de la Société archéologique grecque, les Propylées, occupées par la fortification et le château médiéval, furent dégagées à l’ouest. On les voit au fond, au bout de l’escalier romain du iie siècle apr. J.-C. dans un état antérieur à leur reconstruction par N. Balanos en 1909. Construites par Mnésiclès au ve siècle av. J.-C., les Propylées formaient une entrée monumentale permettant de rattraper la différence de niveau du terrain. Elles sont flanquées à droite (au sud) du petit temple ionique d’Athéna Niké, détruit par les Turcs en 1686 et remonté en 1836, et à gauche (au nord) par le haut piédestal du monument d’Agrippa, gendre d’Auguste, en marbre de l’Hymette.


Bibliographie


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-grece.fr/notices/notice.php?id=24